Qui sommes-nous ?

L’Association

L’initiative associative a émergé de la volonté commune de la famille résident du domaine de la chapelle Saint-Lubin. Artistes eux-mêmes ou spectateurs et amoureux de la Culture, l’idée du partage et de la protection d’un patrimoine culturel germait dans l’esprit des membres de l’association depuis déjà plusieurs années.

Nous sommes heureux de pouvoir aujourd’hui, en 2021, concrétiser ce projet pluridisciplinaire.

En effet, si l’objectif initial était la protection et la restauration du patrimoine cultuelle, de nombreux axes de développement de l’association sont apparus comme une évidence.

Une toile au fond d’un grenier poussiéreux est une vision aussi triste qu’une épopée qui ne termine pas en récit poétique, c’est du moins la conviction de nos membres, la Culture est inhérente au partage.

C’est pourquoi l’association désire également se tourner vers la promotion à la fois historique, artistique et artisanale. Le passé du domaine a permis de constituer un fonds d’archives riche et des compétences offrant un grand nombre d’outils qui favorise la transmission aux plus ou moins jeune, à travers des expositions, des ateliers et des évènements culturels.

Le Bureau

Le président

Sacha Gabriel y Galàn : Diplômé d’Assas en économie et gestion et d’un Master en Commerce d’Art à l’EAC, c’est très naturellement que Sacha est devenu conseillé en art, spécialisé en sculpture.

Bercé dès son enfance par les décors surréaliste et bucolique du domaine de Saint-Lubin, aucune autre vocation n’était possible. Le créateur de la fonderie Airaindor-Valsuani, Leonardo Benatov, son grand-oncle lui a offert dès ses douze ans, la possibilité de se former aux ateliers de la fonderie. Depuis la passion du bronze ne l’a jamais quitté et il cherche à défendre ce savoir-faire et le patrimoine culturel familial.

La vice-présidente

Livja Wexcel Riser Bounatian Benatov :

Fille de Livja Flood et de Leonardo Benatov, Livja a vécu son enfance à Saint Lubin. Chevrotine de cœur, la passion de l’humain et de la culture, l’a amené à voyager et vivre sur les cinq continents.

Diplômée de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris et ayant suivie les cours de l’Ecole du Louvre, Livja a su affirmer et affiner son œil sur la question culturelle et l’art plus précisément, monde dans lequel elle a évolué depuis sa naissance.

La secrétaire

Lilja Skaftadottir Benatov : Arrivée en 1981 en France, Lilja intégra presqu’immédiatement le monde et la famille de Saint-Lubin. Epouse de Leonardo Benatov, elle a été porte-étendard à l’étranger de l’Art « Benatovien » et ambassadrice de l’artisanat français auprès de nombreuses institutions.

Politicienne et directrice de journal en Islande, elle a su apporter un point de vue stratégique au rayonnement culturel de l’activité artistique du Domaine de Saint Lubin. Elle est un témoin privilégié du développement du domaine sur ces quarante dernières années.

 

La trésorière 

Pascale Allain :  De son nom de photographe, PasKale Allani, c’est dans les années 80 que Pascale a découvert le domaine de Saint-Lubin et s’est liée par la famille aux Benatov. En tant qu’artiste photographe, Pascale apporte un œil créatif à l’image de l’association et permet l’éveil à de nouvelles perspectives de partage culturel.

Sa formation juridique, sa carrière professionnelle dans le monde de la banque et son expérience dans le domaine associatif sont autant d’atouts qui enrichissent l’association pour mener à bien des projets réalistes et nécessaires.

Projets

Expositions :

Les moyens et compétences mutualisés par les membres de l’association permettent d’établir une belle et large dynamique d’expositions. Ce projet est pluriel car il se décompose en plusieurs axes :

  • Expositions de sculptures dans les espaces verts du domaine de Saint-Lubin permet, en ces temps de pandémie, de réaliser des visites du parc de sculptures dans des conditions respectueuse des normes sanitaires.
  • Expositions d’extérieures dans les communes de Chevreuse, Saint Remy et communes voisines : Pensé comme un habillage des visites de la Vallée de Chevreuse, l’association peut mettre à disposition son fonds d’archives pour une ou plusieurs expositions annuelles de photographies qui seraient présentées dans un cadre ludique et respectueux de l’ambiance propre des lieux.
  • Expositions en espace fermé : La situation pandémique actuelle ne permet pas de déterminer encore une date pour ce projet, mais l’association désire participer à l’organisation d’expositions permettant à la fois la valorisation de l’Art Chevrotin mais également la présentation de la scène artistique contemporaine.
  • Participation à des évènements culturels et patrimoniaux : La Vallée de Chevreuse est connue pour sa beauté et son dynamisme dans le domaine culturel. Dans ce cadre privilégié, l’association entend s’inscrire dans une démarche d’ouverture au public lors d’évènements régionaux, nationaux ou internationaux où les passionnés, le temps d’un week-end, peuvent partager communément l’originalité et l’histoire de leur propriété aux curieux.

Ateliers :

Les membres de l’association sont tous soit artistes, soit amateurs d’art. Cette passion commune et les connaissances de chacun constitue un fonds immatériel qui ne s’épanouit que dans la transmission.

A ce titre, en collaboration avec les institutions publics et l’Education Nationale, l’association propose selon un calendrier adaptable, une série d’ateliers d’éveil à l’histoire de l’Art aux plus jeunes. Les ateliers seraient enrichis par une présentation concrète de l’œuvre d’art en tant qu’objet et des techniques utilisées.

 

Constitution d’un fond d’archives :

Si le partage est inhérent à la culture, il est nécessaire de constituer cette culture à travers des documents, des plans et des photographies qui témoignent de l’histoire et permettent la construction ou reconstruction d’évènements passés.

C’est dans cette perspective que l’association s’est dotée d’un riche fonds d’archives composé essentiellement de dons de ses membres. Ce fonds doit être pensé comme évolutif et chacun est en droit d’y apporter sa contribution.

Les archives, de nature diverse, permettent à l’association d’entrevoir de nouveaux outils d’animation culturelle tels que des expositions thématiques ou l’enrichissement de l’histoire du domaine et plus largement de la Vallée de Chevreuse.

 

Conservation et protection du patrimoine culturel :

Le domaine de Saint-Lubin date des premières Croisades et a hébergé de nombreux résidents qui ont, au cours de années, transformé le paysage et influencé la petite et la grande histoire.

L’Association désire promouvoir les apports des résidents du domaine afin de protéger un patrimoine culturel et conserver ses vestiges.

En ce sens, l’un des objets de l’association est la protection au niveau national du patrimoine matériel, la chapelle Saint-Lubin, les zones vertes, ainsi que le patrimoine immatériel, la création artistique et artisanale exceptionnelle matérialisée dans la fonderie Airaindor-Valsuani et les œuvres des résidents successifs du domaine.

Cette protection doit être structuré à travers le classement des éléments cités. Ce classement passe par un relevé, un diagnostic et un inventaire du domaine.

 

Adhérents

L’association est composée de membres actifs jouant tous un rôle dans l’essor de projets culturels. Pour atteindre ses objectifs, l’Association est ouverte à la collaboration et à l’entraide. C’est pourquoi il vous est possible de devenir Adhérents et ainsi contribuer selon vos moyens et vos disponibilités à la concrétisation de ces projets.

Il vous est donc possible de faire un don :

  • En numéraire : apport nécessaire pour la réalisation de certains projets nécessitants des dépenses. A ce titre vous pouvez envoyer un chèque à l’ordre et à l’adresse postale de l’association :

Association Culturelle du Domaine de la chapelle Saint-Lubin

3 Rue Fabre d’Eglantine

78460, Chevreuse

  • En nature : par le relais d’information, apports matériel, don enrichissant le fonds d’archives, ou tout autre moyen pour aider un projet. Il vous suffit de nous contacter par email dans l’onglet dédié.
  • En compétences : chaque projet mobilise les atouts des participants, il vous est donc possible de soutenir l’association par la publication, l’écriture, la logistique ou tout autres compétences qui vous est propre. Pour cela vous pouvez également nous contacter par email dans l’onglet dédié.